Premier assaut à l’épée-bocle de Marozzo : partie 5

Cinquième partie, départ en guardi di testa et prise de la porta di ferro avec l’utilisation d’enchainements classiques.

Quelques documents utiles :

La source

Quinta parte del sopraditto.

Essendo rimaso in guardia di testa el tuo nemico fusse in guardia alta, o in guardia de testa/ o porta di ferro alta/ voglio che alhora tu tagli uno tramazone a porta di ferro larga, e se alhora el tuo nemico te tresse de uno fendente/ o de uno roverso/ o de uno tramazone, o chel te spingesse una ponta per la facia/ io voglio che in tal tempo li urti la botta sua con il falso dela spada tua, & che tu li seghe de uno filo dritto traversato per la facia sua con il tuo pie manco, passando inverso a le sue parte dritte a un tempo solo tu li tirerai doi tramazioni contrapassando con el tuo pie dritto verso delo inimico, e la spada tua acalara a porta di ferro stretta:

sel tuo nemico alhora te arespondesse per testa voglio che tu serri la tua spada con el brochiere insieme/ in guardia di testa/ e li parerai la sua botta dritta/ passando/ e desnodando de uno mandritto tondo per le sue gambe che andara in guardia de sotto bracio e si recoglierai in questo trare el tuo pie dritto apresso del sinistro a uno tempo tirando de uno roverso sgualembrato /che pigliara da la testa alle bracia giose, per infino ali piedi dal so lato dritto montando de montante alinsuso el tuo pie dritto tu el tirerai apresso del sinistro e la tua spada andera in guardia di testa,

e alhora abillendo el gioco al modo usato, cioe con tagliare/ e tocare de brochiere, e montare de montante, la tua spada andara in guardia di testa, el tuo pie dritto tirato apresso dil sinistro ben galante, & polito, le tue bracie ben distese con la persona per lo dritto.

Cinquième partie.

Étant resté en guardia di testa, si ton ennemi est en guardia alta ou en guardia di testa ou en porta di ferro alta, je veux qu’alors tu tailles un tramazzone en porta di ferro larga. Si alors ton ennemi te tire un fendente ou un roverso ou un tramazzone ou bien s’il te pousse un punta à la face, je veux que dans ce temps tu frappes sa botte avec le falso de ton épée et que tu le suives d’un droit fil traversato à sa face en passant avec ton pied gauche vers son côté droit. Dans un même temps, tu lui tireras deux tramazzoni en contre-passant avec ton pied droit vers l’ennemi, ton épée tombera en porta di ferro stretta. Si alors ton ennemi te répond à la tête, je veux que tu serres ton épée et ta bocle ensemble en guardia di testa où tu pareras sa botte. Tu passeras et délivreras un mandritto tondo à ses jambes qui ira en guardia di sotto braccio. Tu ramèneras alors dans cette frappe ton pied droit près du gauche en lui tirant dans un temps un roverso sgualembrato qui prendra de la tête aux bras en bas pour finir aux pieds par son côté droit. Tu monteras un montante vers le haut en tirant ton pied droit près du gauche et ton épée ira en guardia di testa.

Alors, tu embelliras le jeu de façon habituelle, c’est à dire en taillant, en touchant la bocle et en montant. Ton épée ira en guardia di testa avec le pied droit tiré près du gauche, bien élégamment et proprement mis, avec tes bras et ta personne bien tendus vers la droite.

Analyse

Étant resté en guardia di testa, si ton ennemi est en guardia alta ou en guardia di testa ou en porta di ferro alta, je veux qu’alors tu tailles un tramazzone en porta di ferro larga.

On retrouve la même situation qu’au début de la troisième partie, nous taillons un tramazzone afin de tomber dans une garde basse et inviter notre adversaire à nous attaquer depuis sa garde haute.

Si alors ton ennemi te tire un fendente ou un roverso ou un tramazzone ou bien s’il te pousse un punta à la face, je veux que dans ce temps tu frappes sa botte avec le falso de ton épée et que tu le suives d’un droit fil traversato à sa face en passant avec ton pied gauche vers son côté droit. Dans un même temps, tu lui tireras deux tramazzoni en contre-passant avec ton pied droit vers l’ennemi, ton épée tombera en porta di ferro stretta.

On réalise ici une des parades principales depuis les gardes de type « porta di ferro » : le falso manco. On enchaine alors sur un déplacement d’une frappe de « droit fil traversato », le droit fil n’est rien d’autre qu’une frappe de mandritto, pour l’adjectif traversato, aucun des auteurs bolonais ne nous donne de précision sur cela, il peut s’agir d’un terme technique tout comme d’un adjectif n’apportant rien de nouveau à la frappe.

On suit ensuite ce mandritto de deux tramazzoni tout en « contre-passant ». Ce terme de contre-passer est lui aussi nullement défini dans les sources, mais l’on comprend bien ici que nous avançons vers notre adversaire du pied droit. Par contre, il peut s’agir d’un simple pas en avant ou bien d’un pas plus complexe comme un pas en triangle où l’on joindrait les deux pieds avant de reculer le pied gauche (l’inverse d’un « camouflage des pieds »).

Si alors ton ennemi te répond à la tête, je veux que tu serres ton épée et ta bocle ensemble en guardia di testa où tu pareras sa botte. Tu passeras et délivreras un mandritto tondo à ses jambes qui ira en guardia di sotto braccio. Tu ramèneras alors dans cette frappe ton pied droit près du gauche en lui tirant dans un temps un roverso sgualembrato qui prendra de la tête aux bras en bas pour finir aux pieds par son côté droit. Tu monteras un montante vers le haut en tirant ton pied droit près du gauche et ton épée ira en guardia di testa.

Nous retrouvons enfin le même enchainement vu dans les précédentes parties. On notera une erreur ou un oubli dans les déplacements décrits car nous ramenons deux fois de suite notre pied droit à côté du gauche. On peut supposer que l’on doive réaliser un pas sur la frappe de roverso comme dans la première partie.

Embellissement

Alors, tu embelliras le jeu de façon habituelle, c’est à dire en taillant, en touchant la bocle et en montant. Ton épée ira en guardia di testa avec le pied droit tiré près du gauche, bien élégamment et proprement mis, avec tes bras et ta personne bien tendus vers la droite.

À l’identique de la partie précédente, l’embellissement est ici laissé à la discrétion du lecteur.

Synthèse

Voici décrites sous forme de tableau les différentes actions de cette cinquième partie.

Garde

Déplacement

Frappe

Cible

Guardia di testa

 

Tramazzonne

 

Porta di ferro alta

Pas pied gauche à gauche

Falso

Épée

 

 

Mandritto traversato

Face

 

Contre-Pas pied droit en avant

Deux tramazzonni

 

Porta di ferro stretta

 

Guardia di testa

Épée

Guardia di testa

Ramène pied droit à côté du gauche

Mandritto tondo

Jambes

Guardia di sotto bracio

Pas pied droit

Roverso sgualembrato

Tête – bras – pieds

 

Ramène pied droit à côté du gauche

Montante

 

Guardia di testa

 

 

 

 

Interprétation


-- Télécharger 'Premier assaut à l’épée-bocle de Marozzo : partie 5' en PDF --


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire