La punta incrociata à l’épée à deux mains

Dans le livre 3 de son Opera Nova, Achille Marozzo utilise à de multiples reprises un estoc appelé « punta incrociata » que l’on pourrait traduire par « pointe en croisé ». Son nom indique que cet estoc est réalisé avec les mains croisées, soit avec les mains du côté droit et le plus souvent hautes (sopra mano) que basses. Le format de l’œuvre de Marozzo et notamment avec les assauts ne constitue pas pour moi l’outil pédagogique le plus adapté. Plutôt que d’apprendre et faire apprendre un ensemble d’enchainement et/ou de pièces et espérer que les élèves les assimilent et comprennent quand les utiliser (ce qui peut prendre des années voire ne jamais arriver), je préfère réaliser une analyse des pièces pour déterminer le contexte d’utilisation d’une technique ou d’un concept comme je l’avais déjà fait pour l’épée dague.
Je commence donc ici par lister les pièces où apparait cette punta incrociata et où je pense qu’elle est utilisée, vu que Marozzo ne juge pas tout le temps utile de la nommer. Et je regrouperai ensuite ces pièces pour comprendre le contexte d’utilisation de cet estoc.

Les pièces

Assaut 1, partie 2

Alors tu frapperas cette punta un peu vers l’extérieur avec le falso de ton épée et à la fois tu avanceras de ta jambe gauche fortement devant et tu lui pousseras une punta incrociata à la face. Aussitôt cette punta poussée, tu passeras de ta jambe droite vers le côté gauche de l’ennemi et dans ce pas tu lui tireras un falso de bas en haut à la main droite, et la jambe gauche suivra la droite par-derrière.

Assaut 1, partie 4

Étant alors dans cette guardia d’intrare, tu passeras de ton pied droit fortement devant et en croisant tes bras ensemble tu pousseras une punta par-dessus l’épée de l’ennemi du côté intérieur, c’est-à-dire son côté gauche, et cette punta ira fortement à la face de celui-ci. Alors par peur de celle-ci, il la frappera de son droit fil vers l’intérieur, tu lui laisseras donc aller un mezzo mandritto à sa jambe droite qui ne dépassera pas la porta di ferro larga.

Assaut 1, partie 6

…mais tu laisseras tomber un roverso à la jambe lequel ira en coda longa e distesa. Pour te couvrir, tu jetteras ta jambe gauche fortement derrière la droite, et alors tu chasseras une punta incrociata sopra mano à la face de l’ennemi puis tu feras une demi-volte avec tes mains de sorte que ton épée ira en porta di ferro alta.

Assaut 1, partie 7

Tu sais que dans la partie précédente tu es resté avec ton épée en porta di ferro alta, de là il est nécessaire que tu regardes dans quelle garde est ton ennemi, sachant que si lui est dans une garde dont je t’ai parlé au-dessus, tu passeras de ta jambe gauche fortement vers son côté droit, et dans ce pas tu lui pousseras une punta incrociata par l’extérieur de son épée à son côté droit, avec cette punta allant fortement vers la tempe gauche de celui-ci de sorte que par peur de celle-ci il s’ouvrira pour pouvoir la frapper de son falso vers le côté droit. Toi alors voyant cette ouverture, tu lui tireras un falso dritto de bas en haut aux mains, passant en tirant ce falso de ta jambe droite fortement vers son côté gauche bien proprement.

Assaut 1, partie 9

Parce que voulant faire ces frappes que tu trouveras décrites dans cette partie, il est nécessaire qu’alors tu le trouves dans cette porta di ferro alta comme toi. Le trouvant dans cette garde, tu lui chasseras une punta incrociata à la face par l’extérieur de son épée à son côté droit en avançant dans cette frappe de ta jambe gauche fortement vers le côté droit de l’ennemi. Sans t’arrêter, tu passeras de la jambe droite fortement devant et décroiseras tes bras de sorte que tu seras par-dessus l’épée de ton ennemi. Et dans un même temps, tu lui tailleras un mandritto traversato à la gorge ou à la face avec un tramazzone, fuyant de ta jambe droite d’un grand pas fortement derrière la gauche de sorte qu’en tirant ce tramazzone ton épée tombera en cinghiara porta di ferro stretta.

Assaut 1, partie 10

Maintenant, regarde qu’étant allé par la consentire et les voltes en guardia d’intrare in largo passo, de là trouvant ton ennemi en porta di ferro alta ou stretta, tu lui chasseras une punta sopra mano incrociata, c’est-à-dire avec tes bras allant ensemble à la face de l’ennemi à l’intérieur vers son côté droit, comprends que son droit fil est accompagné par le faux fil de ton épée. Alors lui par peur de cette punta frappera ton épée avec son droit fil vers l’extérieur vers ton côté droit. Toi voyant cette frappe, tu lui laisseras aller un mezzo mandritto à sa jambe droite, c’est-à-dire en jetant dans ce coup ta jambe gauche de travers vers ton côté gauche.

Assaut 2, partie 2

Et dans cette entrée tu passeras d’un pas large de travers avec ta jambe gauche. Sans t’arrêter aucunement, tu lui pousseras une punta qui ira de bas en haut à la tempe droite et tu feras que ton épée soit au-dessus de celle de l’ennemi avec tes mains un peu croisées et tes bras tendus, avec dans ce temps ta jambe droite qui passera devant. De sorte qu’alors par peur de cette punta, celui-ci lèvera ses bras. Ainsi, quand il les lèvera, je veux que tu lui tailles un mandritto tondo à sa tempe gauche en ramenant ce pied droit de devant et croisant ta jambe gauche par-derrière la droite.

Assaut 2, partie 3

Et regarde bien qu’étant dans cette guardia d’intrare in largo passo et ton ennemi étant en porta di ferro alta, je veux que tu passes du pied droit d’un grand pas fortement devant et dans ce pas tu chasseras une punta incrociata, c’est-à-dire que le falso de ton épée ira contre le droit fil de l’épée de ton ennemi, par-dessus, vers son côté gauche.
Alors par peur de cette punta incrociata, celui-ci lèvera ses bras pour parer avec son droit fil et dans cette parade tu passeras d’un grand pas fortement vers son côté droit par-dessous son épée avec ta tête et lui mettras le fil de ton épée dans son bras droit par en dessous, cette frappe se nomme un mandritto redoppio. Ou bien, tu jetteras ta main gauche dans son bras droit et lui feras une prise. Et ayant fait cette prise, tu lui donneras du pommeau de l’épée dans la face, ou alors tu lui donneras un coup de taille à la tête.

Assaut 2, partie 6

pour que finalement tu trouves ton ennemi en porta di ferro alta. Le trouvant dans cette porta di ferro alta, tu t’approcheras aussi dans cette même garde de sorte que rapidement tu lui pousseras une punta incrociata par l’extérieur à son côté droit, touchant le falso de son épée avec ton droit fil. Et regarde bien que quand tu pousseras cette punta qu’il sera nécessaire que tu passes fortement de ta jambe gauche devant vers son côté droit en faisant que la jambe droite suive la gauche par-derrière. Et sache que lui par peur de cette punta se découvrira tout son côté gauche.
Alors toi voyant cette ouverture, tu jetteras ta main gauche par en dessous du côté intérieur entre les deux épées et tu envelopperas ton bras gauche autour de son épée par-dessus, et tu feras un tour avec ta main gauche de sorte que tu prendras la garde de son épée. Et tu pourras lui donner ensuite de ce qu’il te plaira. Mais supposons que lui n’attende pas jusqu’à cette prise et qu’il s’enfuit dans ton attaque de punta, alors lui te fuyant, tu jetteras le pied droit vers son côté gauche et lui donneras deux mandritti tondi, le premier mandritto ira à la face en plaçant la jambe gauche un peu croisée derrière la droite, et l’autre mandritto ira à la jambe en avançant bien cette jambe droite devant.

Assaut 2, partie 10

Assurément  donc, quand tu te trouveras dans cette guardia d’intrare in largo passo et que lui sera en porta di ferro alta, tu pourras le trouver avec un falso manco impuntato en passant fortement du pied droit devant, et quand l’ennemi lèvera son épée pour venir à falso contre falso, alors tu chasseras  en avant avec ta jambe gauche vers son côté gauche et tu croiseras les bras de sorte que la pointe de ton épée aille vers le côté droit de sa face. Ainsi par peur, il couvrira son côté droit et se découvrira le gauche, et tu lui tireras alors deux mandritti en passant avec ta jambe droite fortement vers son côté gauche.

Analyse

A travers ces pièces on constate deux éléments récurrents :

  • cet estoc est toujours réalisé contre un adversaire en porta di ferro stretta ou alta
  • cet estoc à deux positions de départ : la guardia d’intrare in largo passo ou la porta di ferro alta

Depuis la guardia d’intrare in largo passo

Depuis cette garde, la punta incrociata est toujours réalisée en passant par l’intérieur de l’épée adverse (à la gauche de son épée) sur un grand pas du pied droit.

Suite à notre attaque, la parade est toujours réalisée du droit fil en poussant soit vers notre droite, soit vers le haut :

  • S’il pousse vers la droite, on enchaine d’un mandritto aux jambes ou à la tête (pièces 1.4 et 1.10, 2.2)
  • S’il pousser vers le haut et que l’on est proche, on suit avec un mandritto redoppio ou une prise (pièce 2.3)

Depuis la porta di ferro alta

Depuis cette, on pousse cet estoc en passant par l’extérieur de l’épée adverse (à la droite de son épée) sur un pas du pied gauche. Celui-ci pare alors en poussant en général de son falso vers son côté droit.

On distingue 3 situations suite à cet estoc qui dépendent de la distance de jeu :

  • au jeu large : frappe d’un falso dritto aux mains en marchant du pied droit à droite (pièces 1.2 et 1.7)
  • au jeu rapproché :
    • Sur la parade : décroise les bras pour frapper d’un mandritto dans la tête tout en marchant du pied droit à droite (pièce 1.9)
    • Soit on ramène le pied gauche derrière le droit et on fait une prise pour envelopper les épées. Si l’adversaire fuit la prise, on le poursuit avec 2 mandritti tondi sur des pas chassés (pièce 2.6)

La punta incrociata au jeu large
La punta incrociata au jeu rapproché

 

Passage d’une situation à l’autre

Enfin, la pièce 2.10 nous permet de passer du premier cas (départ dans la guardia d’intrare) au second cas (poussée d’une punta incrociata par l’extérieur de la lame adverse) en allant d’abord trouver l’épée adverse à falso contre falso et en réalisant une demi-volte des mains pour pousser l’estoc.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.