L’épée et le poignard de Manciolino

Manciolino dans son traité L’Opera Nova nous offre un court passage à propos de l’épée accompagnée du poignard dans son livre 5. Ci-dessus, nous avons mis en page les différentes actions décrites par ce dernier.

On notera l’utilisation d’une seule d’une seule garde ainsi que le fait que seules les actions du patient soient décrites. On retrouve donc ici de grandes similarités avec ce que nous décrit Marozzo dans son Opera Nova au sujet des mêmes armes, mais ceci ferait l’objet d’un autre article.

Voici les différentes actions décrites sous les deux rôles d’agent et patient. Le patient étant toujours avec son épée en coda longa e alta et le poignard en porta di ferro stretta.

Agent Patient
Mandritto à la tête Parade en guardia di testa du poignard
Pas du pied droit vers la droite en donnant un mandritto à la jambe ou une punta au flanc avec l’épée
Pied gauche suit le pied droit par derrière
Retrait de 3 ou 4 pas en arrière
Stoccata Parade de falso du poignard
Stoccata au flanc en avançant un peu du pied gauche
Saut en arrière
Punta au visage
Mandritto à la jambe
Parade du poignard
Parade de falso de l’épée
Pas du pied droit vers la droite en donnant un mandritto à la tête ou à la jambe
Pied gauche suit le droit par derrière et le poignard va en guardia di testa
Retrait de 3 ou 4 pas en arrière
Punta à la tête
Riverso à la jambe
Parade du poignard
Parade du poignard avec la pointe vers la terre
Punta à la poitrine ou falso au bras d’épée avec l’épée

En PDF : Manciolino – livre 5 – épée et poignard

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire